LITTLE RED ( Le petit chaperon rouge à New-York)

visuel-little-red-site-web

De et par Dorothée Leveau et Anthony Alborghetti

Mise en scène : Salvatore Caltabiano

Entre tradition et modernité, un spectacle  coloré  et interactif  interprété par deux comédiens musiciens, chanteurs et bilingues.

La mère de Little Red, femme d’affaire autoritaire et égocentrique, envoie l’enfant rendre visite à sa grand-mère à New-York pendant Les vacances. Notre héroïne contemporaine a abandonné sa galette et son petit pot de beurre, pour un panier bio à offrir à sa grand-mère. Et c’est ainsi que Little Red, sous sa cape écarlate se rend à New York, où cherchant son chemin, elle rencontre le gentil Wolfy, vêtu d’un élégant costume noir. Mais peut-elle lui faire confiance ? Little Red arrivera-t-elle à retrouver sa grand-mère ?

Tout au long du spectacle, les enfants se familiariseront avec l’anglais en chantant avec “Little Red” et la conseilleront sur les décisions à prendre.

 » Un petit bijou théâtral  » Vaucluse matin

 » Vos enfants vont adorer, et vous avec eux «  La Provence

« … La pièce est un modèle d’intelligence, de bonne humeur et de fantaisie. «  L’Echo Républicain

Le dauphiné libéré

02/12/2016 – Le Dauphiné Libéré – Crolles / Par C.P

Le Petit Chaperon rouge a donné la leçon
D. L. et A. A. ont su moderniser le Petit Chaperon rouge.

Les enfants sont un public difficile à passionner. C’est pourtant ce qu’ont réussi à faire Dorothée Leveau et Anthony Alborghetti, mercredi après-midi, avec leur spectacle “Little Red, le Petit Chaperon rouge à New-York”.

Depuis plus de 300 ans le 
conte de Charles Perrault fait frissonner dans les chaumières mais cette version est encore plus complète. Grâce à différents niveaux de compréhension, tous les publics sont touchés.

Les plus petits ont ri aux pitreries du commandant de bord ou de la Statue de la liberté. Les plus âgés ont apprécié les textes et les chansons en anglais avec l’inévitable “New-York New-York” de Lisa Minelli ou “Comic strip” de Gainsbourg.

Mais surtout les parents vont pouvoir reparler de ce spectacle plein de finesse et dénonçant les abus de certains adultes devenus des loups pour les enfants.

En débarquant en Amérique, Little Red ne rencontre pas Donald mais Woolfy, un loup en costume cravate. Le rusé personnage finira par la convaincre de venir avec lui et abusera de sa candeur. Il mangera aussi la grand-mère en se faisant passer pour un représentant mais finira par se faire interpeller par la police quand la jeune fille saura dire non. Un bel happy end !

En rentrant parents et enfants pourront discuter de ce spectacle fin et intelligent qui n’a laissé personne indifférent.

Good job Little Red !